bricolage, plomberie

La Plomberie

 
Couper un tube: Utiliser un coupe tube qui rabat le bord du tube lors de la coupe ce qui permet de l'emboîter sans problème dans le raccord. Il existe de très petits modèles (ci-contre) permettant les coupes sur la tuyauterie déjà en place.

 
Soudure: brassure serait un terme plus exac dans le cas du cuivre puisque l'on utilise toujours un metal d'apport (étain, alliage d'argent...) 
Pour l'alimentation en eau le brasage à l'étain convient parfaitement. 
Comme tout amateur je ne dispose que d'un chalumeau à gaz que j' équipe d'un bec type 'cercoflam' qui permet une chauffe homogène du tube. Grâce  à ce bec on peut même assez facilement faire des brasures fortes à l'argent qui nécessitent une haute température .(pour alimentation de gaz par ex.) 
Pour obtenir de belles brasures, le mieux est de faire un maximum de travail en atelier sur les différents tronçons et de garder un minimum de soudures à faire à poste. On pensera alors à utiliser un 'pare-flamme' pour protéger le mur. Avant la soudure, nettoyer la partie du tube à souder avec un papier verre fin ou de la laine d'acier et passer du flux décapant* avec un pinceau.( choisir le flux approprié au métal d'apport)
Pour l'étain, il faut éviter de trop chauffer sinon le métal d'apport fait de petites billes et n'accroche pas. Il suffit d'une vingtaine de secondes de chauffe puis retirer la flamme du tube et appliquer le fil d'étain qui doit fondre et par capillarité se répartir sur le pourtour du tube. Avant de se lancer il est bon de s'entraîner en atelier sur une chute de tube maintenue à l'horizontale avec un étau. A l'horizontale la soudure est plus facile car la gravité entraîne l'étain autour du tube. 
*Flux décapant: Produit à appliquer avant le brasage qui améliore l'accrochage de l' étain ou de l' alliage à l'argent 
Nota: utiliser le flux adéquat suivant le métal 
d' apport utilisé.
 
Faire un collet battu:
Utiliser seulement du cuivre recuit en couronne ou recuire
au chalumeau le bout de la barre sur laquelle doit être réalisé
le collet battu. Cette opération nécessite un minimum
d'outillage: un petit étau permettant de serrer les différents
diamètres de tubes, et des formes à frapper, une conique
pour démarrer l'ouverture du tube et des formes droites
au diamètre du tube pour la finition du collet battu.
Laisser dépasser le tube de 2 à 3 mm de la matrice,
ne pas oublier de passer l'écrou avant si le tube est déjà soudé.

 
Cintrer un tube:
Il existe bien sur des outils spécifiques ( cintreuse, ressort ) pour cette opération, mais lorsque l'on a que quelques courbures à faire sur des tubes de diamètres différents l'investissement est assez lourd et peu rentable. Une méthode simple et pas chère consiste à remplir le tube de sable fin (boucher le tube avec 2 tourillons), de le chauffer s'il sagit d'une barre et de le plier sur une forme arrondie ( un morceau de bois préparé ). Le sable évite au tube de s'écraser lors du cintrage.
Remarque: difficile à mettre en oeuvre sur des tubes de grande longueur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×