HiJackFree

HiJackFree

 
 

Supprimer les Malware avec a-squared HiJackFree 2.0

"a-squared HiJackFree est un utilitaire d'analyse détaillé qui, aide les utilisateurs expérimentés à reconnaître et à éliminer manuellement toutes sortes de HiJacker, de Spyware, de Adware, de Trojan et de vers. " C'est ce que l'on peut lire à la page des produits sur notre site. Mais maintenant, comment fonctionne tout ça dans le concret? Ce tutoriel décrit au moyen de quelques exemples, comment un spécialiste en Malware approcherait la chose pour examiner manuellement un ordinateur infecté par des Malware.

contenu:

1. Connaissances de base des Malware
1.1. Filtrer les processus suspects
1.2. Éliminer les Malware identifiés
2. Ports TCP/UDP
3. Autostarts
4. Les Services de Windows
5. Autre
5.1. Explorer Addons
5.2. Protocoles LSP
5.3. Fichier Hosts
5.4. Les Modules ActiveX
6. Conclusion


1. Connaissances de base des Malware


Les Malware actuels, comme les Trojan ou les Spywares, fonctionnent généralement et presque toujours comme processus autonome. Sont exclus, seulement les virus informatiques classiques qui, s'attachent à d'autres programmes pour être ensuite exécutés. Toutefois ici, nous nous limiterons à la reconnaissance des Malware autonomes. La connaissance des processus vous aide déjà à trouver le processus du Malware en question pour le terminer et ainsi, rendre le Malware inoffensif.

1.1. Filtrer les processus suspects

Avant que, vous ne descendiez ou supprimiez quelque chose, vous devez être premièrement sûr, qu'il ne s'agit pas de logiciels sains dont vous auriez sans doute besoin. En plus, vous devez vérifier un par un chaque processus et les analyser dans le détail. Les questions suivantes doivent être premièrement clarifiées:

- D'où vient le programme?
- Qui est le fabricant du programme?
- Le programme ouvre-t-il un port TCP ou UDP pour recevoir des commandes de l'extérieur?
- Le programme a-t-il été démarré automatiquement au moyen d'une entrée Autostart (entrée de démarrage automatique)?
- Le programme tourne-t-il comme Service de Windows?

Puisqu'en général sur un ordinateur normal, il y a autour de 50 processus actifs, cela peut déboucher rapidement vers un travail long et fastidieux si, l'on veut clarifier ces questions avec les aides-internes de Windows. C'est ici, que a-squared HiJackFree entre en jeu. L'avantage de HiJackFree justement, c'est que précisément les questions significatives des définitions de Malware, peuvent être ici, plus rapidement clarifiées.

Et cela fonctionne comme suit:
  • Premièrement, allez à la section "Processus" et cliquez en haut à droite le premier bouton "Actualiser les données en ligne ". HiJackFree compare la liste des processus actifs avec une base de données de processus en ligne qui, contient des informations sur le fait de savoir quel nom de processus d'un logiciel sain ou malveillant est utilisé. Dorénavant, la liste des processus se colore en une ligne verte, jaune, rouge et blanche.

  • Les entrées vertes sont des noms de processus de logiciels sains, pour lesquels seules des informations sont disponibles dans la base de données des processus. Avec ces processus, vous pouvez partir du principe et cela avec une probabilité très grande, qu'ils ne soient pas malveillants. Toutefois, ce n'est jamais une garantie à 100 % que ces processus sont sains. Cela signifie seulement, que dans la base de données des processus, aucune information sur des processus malveillants ayant les mêmes noms ne soit disponible.

  • Les entrées jaunes sont des noms de processus qui sont utilisés par les Malware, de même que par des logiciels sains. Dans ces cas, cliquez sur l'entrée et dans la deuxième fenêtre juste au-dessous, tirez la barre de défilement tout à fait en bas pour voir les informations en ligne. Là, toutes les informations de la base de données des processus seront affichées. Comparez maintenant, le chemin qui est enregistré là avec celui du processus actif dans votre ordinateur. À partir d'ici, un certain flair et beaucoup d'instinct vous seront nécessaires pour la chose. En admettant, que le chemin du processus actif soit:

    c:\programme\fabricantconnu\programme.exe

    et que dans la base de données des processus, il y est deux entrées pour le programme.exe. Un, décrit donc, être un processus malveillant de par son chemin:

    c:\windows\programme.exe

    et l'autre décrit donc, un processus sain de par son chemin:

    c:\programme\fabricantconnu\version 2\programme.exe

    dans ce cas, on peut partir du principe, qu'il s'agit en ce qui concerne ce processus qu'il est sain, puisque le chemin ne dévie que de manière insignifiante du processus sain normalement enregistré (dans ce cas seulement de par le numéro de version dans le nom du dossier). Si de plus, vous reconnaissez le processus comme programme sain que vous avez vous-même sciemment installé au moyen du nom du fabricant, vous pouvez en toute tranquillité étiqueter ce processus comme tout à fait "sain" et continuer avec le suivant.

  • Les entrées rouges dans la liste des processus, se trouvent des noms de processus, pour lesquels des informations sont disponibles dans la base de données des processus, se rapportant exclusivement à des programmes malveillants. Cela peut par contre avoir deux raisons: soit, il s'agit vraiment d'un processus de Malware ou soit il manque seulement dans la base de données des processus, des informations sur un programme sain ayant le même nom. De toute manière, il vous est recommandé d'examiner le processus un peu plus en profondeur.

    Donnez par ex: le nom du fichier dans un moteur de recherche de votre choix pour avoir des informations à partir d'autres bases de données de processus. Décidez à l'aide du chemin du programme ainsi qu'avec les informations supplémentaires qui ont été mises à votre disposition si, le processus est sain ou malveillant. La fenêtre des détails dans HiJackFree contient une quantité d'aides utiles pour prendre une décision. Dans la section "Propriétes du fichier", vous voyez les propriétés respectives de chaque fichier programme, comme par ex. : les noms du produit et du fabricant. Dans "Détails du processus" vous voyez également si, le programme tourne comme service de Windows (si oui, c'est moins suspect) si, il a été démarré par une entrée autostart (cela, le rend un rien suspect) et si, il tient des ports TCP et/ou UDP ouverts (très suspect)

  • Les entrées blanches dans la liste sont des processus, où aucune information en ligne n'a été trouvée. Ici aussi, il est recommandé de chercher dans le Net d'autres informations sur les noms des fichiers respectifs.

Donc, comme vous pouvez le constater, HiJackFree ne peut pas vous dire concrètement si, c'est un processus de Malware ou pas, mais cela peut vous être d'une grande aide, quand il s'agit de filtrer tous les processus du système. Si, vous vous focalisez principalement sur les lignes jaunes, rouges et blanches, vous vous épargnez déjà pas mal de temps. Toutefois, l'important est que vous ne devez jamais vous fier aveuglément à la coloration d'une entrée!

1.2. Supprimer le Malware identifié

si vous avez clairement identifié un processus comme étant malveillant, il vous faut procéder au nettoyage de l'ordinateur:
  • Pour stopper un Malware actif, il suffit de terminer le processus et/ou au besoin de le tuer. Choisissez le processus dans la liste et à gauche dans le menu, cliquez sur le bouton "Tuer le processus ". Au prochain démarrage du système, il sera très probablement de nouveau actif

  • Supprimez donc tout de suite le fichier programme correspondant du processus: cochez la case "Supprimer fichier ". Toutefois, il vous est recommandé ne pas supprimer définitivement le fichier, mais de le placer premièrement dans le dossier de quarantaine, afin qu'il puisse être restauré en cas de besoin, s’il s'avérait que ce fichier ne soit pas un Malware, mais un programme dont vous avez besoin, cochez la case "Enregistrer backup ".

  • Puisqu'un Malware est souvent chargé automatiquement par des soit-disant entrées autostart au démarrage du système, toutes les entrées correspondantes devront être aussi éliminées. Pour cela, cochez s.v.p., la case "Supprimer références". Dans quelques cas, il peut arriver que le système devienne instable, si le fichier est supprimé, mais qu'il reste encore des détritus d'entrées autostart.

2. Les Ports TCP/UDP

Les Ports TCP et/ou UDP, sont des canaux de transfert de données, par lequel un programme peut recevoir des commandes à partir du Web. Exemples, pour des domaines d'application quotidiens employant les Ports TCP, sont les Webserver (port 80), FTP (port 21), SMTP (port 25) ou POP3 (port 110). Mais, les Backdoor-Trojan ouvrent également des ports, afin que l'ordinateur touché soit télécommandé de l'extérieur. Les numéros de Port, peuvent être au choix sélectionnés cependant, un seul port ne peut être utilisé que par un seul programme.

La section Port dans HiJackFree, vous montre tous les ports ouverts dans votre ordinateur et les processus se servant de ces ports. Donc, le mieux serait de procéder de la même façon que pour la liste des processus, vérifiez toutes les entrées et examinez tous les ports qui sont utilisés. Il peut arriver qu'un processus se soit si bien camouflé en ayant choisi un nom habile, que vous ne l'avez pas remarqué. Une chose est certaine, il ne peut pas se dissimuler dans la liste des Ports. Des ports ouverts ne sont fondamentalement pas malveillants. Contrôlez, si les processus ont aussi une raison plausible d'ouvrir des ports. Par exemple, un soi-disant programme de traitement de texte, n'ouvre généralement pas de ports.


3. Autostarts

Cette section de a-squared HiJackFree vous montre toutes les entrées de démarrage automatique dans votre système, qui sont employées pour démarrer automatiquement divers programmes au démarrage du système. En plus des endroits standard des Autostarts dans le Registre, il y a également un bon nombre d'autres endroits moins bien documentés dans le système qui permettent à un programme d'être automatiquement démarré. HiJackFree vous montre 30 endroits différents d'Autostart (démarrage automatique). Surtout dans la section "Autoruns rusée " nous vous demandons d'être particulièrement prudent avec ses entrées et conseillons absolument de consulter un spécialiste ou d'obtenir des informations détaillées dans le Net avant de supprimer ici n'importe quoi - autrement le système pourrait être très rapidement inutilisable.

Les entrées Autostart les plus importantes sont dans la section "Registre ", qui est divisée en deux sous-catégories : Autostart qui s'applique à tous les utilisateurs au niveau du système (HKLM) et celles qui s'appliquent seulement à l'utilisateur qui occupe actuellement l'ordinateur (HKCU). Pour tester, quelle conséquence à une entrée Autostart, vous pouvez la désactiver ici. Une entrée désactivée peut être de nouveau réactivée un peu plus tard. Une suppression complète n'est pas nécessaire.

Le bouton "Actualiser les données en ligne" sert à comparer la liste des Autostart avec une base de données en ligne, de la même manière que la liste des processus, pour faciliter ainsi l'identification d'une entrée Autostart de Malware.

Ici aussi, vous devriez toujours vérifier si vous avez réellement besoin de tous les programmes qui y sont énumérés. Noter que chaque programme fonctionnant constamment en arrière-plan exige pas mal de ressources de la part du système et ralentit considérablement l'ordinateur. Toutefois, veuillez ne pas supprimer les entrées Autostart de votre logiciel de sécurité. Après cela, l'ordinateur ne serait plus protégé après un redémarrage du système.

Conseils : Avec un double-clic sur une entrée dans la liste de l'arborescence (par ex: Run), l'éditeur de registre s'ouvrira et vous pourrez directement éditer le Registre.


4. Les Services de Windows

La section "Services" ressemble beaucoup au gestionnaire des services de Windows. Toutefois, avec la différence que vous voyez aussi dans HiJackFree en un clin d'oeil, le chemin complet du service et une quantité d'informations supplémentaires dans la fenêtre de détail.

Essentiellement, la liste des services se diffère très peu de la liste des processus. C'est pour ainsi dire, un type de filtre montrant les programmes enregistrés comme services dans le système, mais il affiche également les services qui sont actuellement arrêtés ainsi que les pilotes (.SYS) cachés ceux normalement que vous ne pouvez pas voir. Les services de Windows sont chargés au démarrage du système, avant qu'un utilisateur ne se soit enregistré. Un Malware enregistré comme service deviendrait donc, déjà actif, avant que vous en tant qu'utilisateur de l'ordinateur ne puissiez faire quelque chose.


5. Autres

dans la section "Autres ", il y a quelques utilitaires très utiles qui vous sont fournis pour éliminer les Malware :

5.1. Explorer Addons
  • La barre d'outils de IE
    quelques programmes de Spyware installent dans le navigateur d'Internet Explorer une barre d'outils gênante dans votre ordinateur. Ici, vous pouvez supprimer les différents modules de barre d'outils.

  • Extensions du Shell
    si (par exemple), vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un fichier dans l'explorateur, un certain nombre d'entrées sont affichées dans le menu contextuel. Ici, différents modules peuvent être ajoutés. Si vous avez installé le scanner de a-squared , vous trouvez aussi l'extension "Scanner avec a-squared". Toutefois, les Spywares pourraient également devenir actifs avec un de ces modules.

  • Shell Hooks
    ici aussi, il s'agit de modules qui se verrouillent dans l'Explorer pour mettre à disposition certaines fonctions saines ou malveillantes.

  • Objets d'aide du navigateur - BHOs
    de façon semblable à la barre d'outils de IE. il s'agit là aussi d'extensions du navigateur pour l'Internet Explorer, qui peut changer ici l'apparence des pages Internet. Les Spywares emploient principalement de tels objets d'aide (BHOs) pour ajouter de la publicité ou des fenêtres Popups sur les sites visités

  • ActiveX
    cela aussi, ne concerne que l'Internet Explorer. Ces modules permettent d'étendre certaines fonctions du navigateur. Les modules d'ActiveX connus du navigateur sont (par exemple) le Flash Player utilisé pour montrer des animations et a-squared Web Scanner de Malware qui vous permet de scanner votre ordinateur pour éviter les infections de Malware.

5.2. Les protocoles LSP

LSP veut dire Layered Service Provider et désigne un type de pilotes de réseau qui peut être switchés entre les programmes et la carte de réseau. Adware utilise de tels modules pour insérer la publicité dans le flux de données entrant du navigateur. Il y a également des domaines d'application sains tels que (par exemple) les programmes Anti-Spam qui filtrent directement le Spam hors du flux de données reçu de l'Internet.

Être toujours très prudent, si vous voulez supprimer les LSPs! Si un fichier .dll LSP est supprimé sans éliminer également l'entrée associée dans la liste de LSP, alors votre accès Internet s’arrêtera de fonctionner! C'est pour cela, qu'il est très important d'enlever proprement les LSP - dans ce cas, a-squared HiJackFree peut vous aider.

5.3. Le fichier Hosts (Hôte)

Comme dans les sections précédemment décrites, le fichier "host" (hôte) peut-être également employé à des fins bonnes et hostiles. Le fichier "hôte" permet à des noms d'hôte particuliers d'être relié à une adresse IP spécifique, indépendamment d'une consultation du DNS.

Un bref détour dans le monde des systèmes de Domain Name (Nom de domaine) (DNS): Si (par exemple) vous écrivez l'adresse www.emsisoft.com dans votre navigateur, il sera d'abord demandé à votre serveur DNS le plus proche, l'adresse IP correspondant à cette adresse Internet (domaine). Celui-ci répondra alors au navigateur que l'adresse est: 80.237.191.14. Le navigateur se connecte alors à cette adresse IP (notre web serveur) et reçoit les données demandées de notre site

avec le fichier hôte, vous pouvez maintenant passer le serveur DNS. Insérez par ex: la ligne suivante:

127.0.0.1 www.emsisoft.com

démarrez alors, votre navigateur et entrez dans le champ www.emsisoft.com. Au lieu d'accéder au web serveur de a-squared, vous serez dirigé sur votre propre ordinateur (127.0.0.1 c'est toujours votre propre ordinateur).

Les Spywares (par exemple) emploient ce truc en redirigeant l'adresse Internet de votre banque à un serveur de pirates contenant une copie en ligne de l'application d'opérations bancaires. Vous ne noterez pas la différence, mais, dès que vous entrerez votre numéro PIN, vous ne rentrez pas dans votre banque, mais sur le serveur d'un pirate qui veut piller votre compte.

Cette technique a également un côté utile. Vous pouvez (par exemple) redirigez les adresses de divers réseaux publicitaires pour le diriger sur votre IP local pour empêcher la publicité qui apparaît sur des sites que vous visitez. Des fichiers "hôte" préconfigurés pour ce genre de chose sont fournis (par exemple) par MVPS.org. Les développeurs de sites utilisent également les fichiers hôtes pour des tests pendant la programmation.

5.4. ActiveX Module

Contrairement à la section pour les modules ActiveX du navigateur, vous voyez ici, toutes les dlls ActiveX enregistrées dans tout le système. De telles dlls sont des modules de programme qui sont mis publiquement à la disposition d'autres programmes. Si par ex.: vous insérez dans MS Word un tableau MS Excel, un tel module ActiveX sera utilisé pour la communication interprogramme

HiJackFree colore en rouge toutes les entrées ActiveX, qui ne sont plus actives dans le Registry. N'être plus actif, signifie que dans le registre, des informations sur un module existent, mais pour lequel aucun fichier dll n'existe. En général, de telles entrées peuvent être supprimées sans problèmes.


6. Conclusion

a-squared HiJackFree est définitivement un outil puissant, mais pas du tout fait pour des débutants. Contrairement à un scanner de Malware, il ne peut pas vous dire, si un programme est définitivement un Malware ou pas. Il peut toutefois vous aider à découvrir et à éliminer complètement les Malware dissimulés.

Ce tutoriel montre à quel point les programmeurs de Malware sont subtils et créatifs pour pouvoir pénétrer votre système. Il devrait vous être très clair, que chacun des thèmes décrits ici, ne montre que le haut de l'iceberg et non toutes les possibilités d'utilisation existantes. Nous pourrions écrire plusieurs livres en expliquant toutes ces techniques en détail.

Bonne chance dans la chasse aux Malware!

Toutes les entrées Autoruns (exécutables) en un clin d'oeil. Éditer vos entrées "Autorun" dans plus de 50 endroits différents du système. À côté des entrées "Autorun" standards de l'actuel utilisateur (HKCU) et de tous les utilisateurs (HKLM), a-squared HiJackFree affiche également les entrées "Autoruns" contenues dans les fichiers comme win.ini, system.ini, autoexec.bat et config.sys. En plus, il énumère tous les programmes qui sont automatiquement exécutés à partir du répertoire du menu "Autostart".

Les fichiers "Autorun" peuvent être temporairement désactivés ou supprimés de manière permanente.

Tricky autoruns

La catégorie des entrées "Autorun" rusés, couvrent toutes les positions dans les registres qui ne sont généralement pas utilisées pour des démarrages automatiques, toutefois il existe une possibilité de les utiliser comme entrées "Autorun". Pour cela un exemple, le chemin/path de l'écran de veille standard.

La section "LSP" vous montre les "Layered Service Provider" (LSPs) installés qui représentent une sorte de Network-Driver (Pilote pour réseau ). Quelques programmes "Spyware" utilisent les LSPs pour que le flux des données du navigateur soit complété avec des publicités.

Explorer - et Navigateurs-Addons

Tricky autoruns

La section "Addons" de a-squared HiJackFree vous permet de voir et d'éditer les plug-ins, les addons de l'explorateur de Windows et de l'Internet Explorer. "Addons" sont principalement des "Browsers Helper Objects" (BHOs) (Objet d'aide pour le navigateur) qui étendent la fonctionnalité du navigateur ou de la barre d'outils.

Services

Tricky autoruns

Avec le "Service Manager de Windows" inclus dans a-squared HiJackFree vous pouvez facilement voir quels services sont installés et démarrés en un clin d'oeil. Contrairement au "Service Manager de Windows" a-squared HiJackFree vous montre le chemin/path complet du fichier exécutable du service dans la liste pour aider à identifier rapidement les services nocifs potentiels.

Ports ouverts

Tricky autoruns

Dans la section "Ports", a-squared HiJackFree affiche tous les ports locaux ouverts. Un Port ouvert signifie, qu'un programme sur ce numéro de Port attend des requêtes du dehors.

Le gestionnaire de Ports, vous montre également les processus, qui écoutent les Ports respectifs. Ainsi, vous reconnaîtrez immédiatement, quel processus vous devrez terminer pour fermer certains Ports.

Fichier Hosts

Tricky autoruns

Le fichier "Hosts" contient les attributions d'Adresses-IP avec les noms d'hôtes. Ce fichier sera chargé dans la mémoire au démarrage de Windows. À chaque fois qu'un programme voudra se connecter à un hôte précis, Windows examinera, si une entrée IP pour l'hôte est contenue dans le fichier "Hosts". Si oui, l'Adresse-IP sera écrasée avec l'entrée du fichier "Hosts".

Le fichier "Hosts" peut être utilisé pour détourner des noms d'hôtes de réseaux publicitaires connus vers l'hôte local (localhost) pour empêcher la publicité. Les Vers utilisent également le fichier "Hosts" pour empêcher l'accès à des sites d'entreprise Antivirus, en détournant les noms d'hôtes. De cette façon, l'élimination du Ver est compliquée.

Processus actifs

Tricky autoruns

Tout comme le gestionnaire des tâches de Windows, a-squared HiJackFree affiche les processus actifs. De plus, il affiche également le chemin/path complet des processus ainsi que leurs modules et fichiers chargés. Les processus peuvent être aussi terminés.

Analyse en ligne

Avec la très utile "Analyse en ligne" de a-squared HiJackFree vous voyez immédiatement, quels Autoruns, Processus, Addons ou Ports ouverts qui pourraient représenter un danger potentiel. Si vous faites un clic sur le bouton "Analyser", un fichier-log au format XML sera établi et envoyé au serveur d'analyse. Ensuite, une fenêtre s'ouvre avec une analyse détaillée de vos données. Le rapport sera stocké, de sorte que vous pourrez aussi envoyez l'adresse du site à un spécialiste, si nécessaire.


a-squared Téléchargements

a-squared Anti-Malware 3.0

30 jours d'évaluation, avec lequel un compte a-squared activera la version complète, pour autant qu'une licence de version complète lui soit assignée. Pour l'installation de a-squared Anti-Malware Personal une connexion Internet est nécessaire.

Version 3.0 du 17/07/2007 pour Windows 98, ME, 2000, XP, Serveur 2003 et Vista (20 MB) - changelog stable/beta

Download  Démarrez le téléchargement (1. Serveur de remplacement, 2. Serveur de remplacement, 3. Serveur de remplacement)

MD5 checksum: BDF13C0AAD1A00A013CA08F5CC5A0A19


a-squared Free 3.0

Freeware! Ce programme contient seulement le module de base du scanner. Le gardien d'arrière-plan, les mises à jour automatiques, les scans pré-programmés et l'utilitaire HiJackFree sont seulement disponibles avec la version complète de a-squared Anti-Malware.

Version 3.0.0.357 du 17/07/2007 pour Windows 98, ME, 2000, XP, Serveur 2003 et Vista (16 MB) - changelog stable/beta

Download  Démarrez le téléchargement (1. Serveur de remplacement, 2. Serveur de remplacement, 3. Serveur de remplacement)

MD5 checksum: 1BB8D0A91FD683E48A8A8733C56BD447


a-squared Command Line Scanner 3.0

Freeware! Ce programme est une console d'application pour scanner votre ordinateur. Il a été fait pour des professionnels qui n'ont pas besoin d'une installation ou d'une interface utilisateur graphique. Tous les dispositifs du scanner Anti-Malware sont inclus.

Version 3.0.0.123 - 17/07/2007 - pour Windows Windows 98, ME, 2000, XP, Serveur 2003 et Vista (14 MB)

 Démarrer le download


a-squared HiJackFree 3.0

Freeware! a-squared HiJackFree aide les utilisateurs expérimentés pour des recherches manuelles afin d'éliminer les Malwares.

Version 3.0.0.387 - 17/07/2007 pour Windows 98, ME, 2000, XP, 2003 Serveur et Vista (2 MB).

Download  Démarrez le téléchargement (1. Serveur de remplacement, 2. Serveur de remplacement, 3. Serveur de remplacement)


a-squared Anti-Dialer 3.0

Freeware! a-squared Anti-Dialer scanne le disque dur pour trouver d'éventuels Dialer et offre également une protection permanente contre les réinfections par des Dialer.

Version 3.0.0.56 - 17/07/2007 - pour Windows 98, ME, 2000, XP, 2003 Serveur et Vista (3 MB).

 Démarrez le téléchargement (1. Serveur de remplacement, 2. Serveur de remplacement, 3. Serveur de remplacement)







Notre suggestion logiciel:

a-squared Anti-Malware Personal
 
ZDNet.deZDNet.deZDNet.deZDNet.deZDNet.de
ZDNet.de meilleure estimation

Contre-attaquer les Malware!

a-squared Anti-Malware est le parfait complémentaire à vos logiciels Antivirus, Pare-feu et protège votre ordinateur contre les Malware:

Trojans   Backdoors   Vers  
Dialers   Spywares Rootkits  

Commander dès maintenant >>>

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site