Savez vous que vous payez 50% d'impôts?

Savez vous que vous payez beaucoup d'impôts?

 Le 1er Février 2002 – Dernière modification le 15 octobre 2005

En France, les impôts sont si bien cachés que nous avons tous l'impression, au moins dans un premier temps, d'en payer peu, voire même, pas du tout. Il se trouve même des hommes politiques - des gens qui devraient pourtant être bien informés dans ce domaine - pour dire sans plaisanter le moins du monde que « la moitié des français seulement paie des impôts » !

C’est pourtant totalement faux. La vérité est complètement différente, opposée même.

La vérité, c’est non seulement que nous payons tous des impôts, que l'on soit au SMIC ou que l’on gagne un gros salaire, mais en plus, que nous payons tous environ 50% d’impôts (la personne au SMIC un peu moins de 40%, celui ayant un gros salaire plus de 60%). Autrement dit, vous ne le savez sans doute pas, mais l’Etat vous prend la moitié de votre salaire !

Cela vous étonne ? Vous ne voyez pas comment l’Etat pourrait vous prendre la moitié de ce que vous gagnez ? C’est pourtant la stricte vérité et vous allez pouvoir le vérifier par vous même tout de suite.

Les calculs qui vont suivre seront extrêmement simples. Pour les faire vous-même et vérifier ainsi que l’Etat vous prend bien la moitié de votre salaire (les salaires de votre foyer si vous êtes marié), il vous suffit de vous munir de votre dernier bulletin de paie (et de celui de votre conjoint donc), de tous vos avis d’impositions de l’année dernière (impôt sur le revenu, taxe d’habitation, redevance télé, etc…) et d’une calculatrice.

Enfin, si vous ne voulez pas faire de calculs et fouiller dans vos papiers administratifs (ce qui peut se comprendre), il vous suffira de suivre les deux exemples suivants basés sur des cas réels :

Claire gagne un salaire brut de 11.000 F par mois (1.650 € ). Elle paie chaque mois 7.900 F d’impôts (1.200 € ). Elle a un taux d’imposition de 54%.

Pierre gagne un salaire brut de 24.000 F par mois (3.600 €). Il paie chaque mois 19.000 F d’impôts (2.900 €). Il a un taux d’imposition de 58%.

 

 

Vous gagnez beaucoup plus d’argent que vous ne pensez !

Pour commencer, établissons quel est votre salaire. Savez vous combien d’argent vous gagnez par votre travail ? Savez vous quel est votre salaire ?

Vous me répondrez sans doute que oui.

Permettez moi cependant d’en douter. Pour ne pas connaître votre salaire, vous avez en effet une très bonne excuse : le bulletin de paye français n’a vraiment pas le mérite d’être clair sur la question.

D’après vous, votre salaire, c'est le salaire net ? Le salaire brut ?

La réponse est : ni l’un, ni l’autre. Vous gagnez plus que votre salaire brut, bien plus ! (40% de plus environ)mais vous n'en voyez pas la couleur.

En effet, votre salaire, c’est tout l’argent que votre employeur est prêt à payer en échange de votre travail. En échange de votre travail, votre employeur vous verse un certain salaire brut certes, mais il paye également les charges patronales correspondant à ce salaire brut aux organismes sociaux (caisse d’assurance maladie publique, caisses de retraite publiques, etc…).

Si votre employeur accepte de payer l'ensemble de cette somme - votre salaire brut plus les charges patronales - c'est qu'il juge que le travail que vous effectuez pour lui vaut bien cette somme. Votre véritable salaire, c’est donc votre salaire brut plus les charges patronales.

Pour calculer ce que nous appelerons désormais votre salaire réel pour éviter les confusions, il vous suffit donc d’additionner à votre salaire brut, le total de vos charges patronales qui figure habituellement en bas à droite du bulletin de paie.

Salaire réel = Salaire brut + Total des charges patronales

Exemples :

Le salaire réel de Claire est de 14.800 F par mois (2.250 €)

Le salaire réel de Pierre est de 32.800 F par mois (5.000 €)

 

Combien d’impôts payez-vous sur ce salaire ?

Maintenant que vous connaissez votre véritable salaire, examinons combien d’argent l’Etat vous prend sur cette somme.

Vous payez successivement trois sortes d’impôts :

  • D’abord les impôts prélevés à la source (CSG, RDS, charges sociales).
  • Ensuite les impôts directs (impôt sur le revenu, redevance télé, taxe d'habitation, ...).
  • Enfin les impôts indirects (TVA, taxes sur l'essence, droits de mutation,...).

Nous allons voir combien d‘argent l’Etat vous prend à chaque fois.

 

Les impôts prélevés à la source : La CSG, la RDS et les charges sociales

Les impôts prélevés à la source figurent sur votre bulletin de paye.

Il y a d’abord la CSG et la RDS. Enfin, il y a l’ensemble des charges sociales. Comme nous l’avons vu, il n’y a pas de subtiles distinctions à faire. Qu’on les appelle charges salariales ou bien, charges patronales, de toute façon, c’est vous qui en réalité les payez par votre travail.

Il est inutile de vous lancer dans une longue addition de tous ces montants pour savoir combien vous payez exactement de ces impôts. Ce qui vous reste de votre salaire réel après cette première vague d’impôts, c’est votre salaire net. Pour savoir, combien d’impôts prélevés à la source vous payez, il vous suffit donc de soustraire votre salaire net à votre salaire réel.

Impôts prélevés à la source = Salaire réel – Salaire Net

Exemples :

Claire paie  5.900 F (900 €) d’impôts prélevés à la source chaque mois.

Pierre paie 14.400 F (2.200 €) d’impôts prélevés à la source chaque mois.

 

Les impôts directs : Impôt sur le revenu, taxe d’habitation, redevance télé, …

Les impôts directs sont l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation, la redevance télé… bref, tous ceux pour lesquels vous recevez chez vous un avis d’imposition. Je ne saurai vous en donner la liste complète mais je pense que vous connaissez bien ces impôts, ceux que vous payez du moins, ainsi que leurs montants respectifs.

Additionnez donc tous les impôts de ce genre que vous avez payé l’année dernière.

Afin de déterminer combien d’impôts directs vous payez par mois de salaire, divisez le total que vous avez obtenu par 12 si vous êtes payé sur 12 mois, 13 si vous êtes payé sur 13 mois, etc…

Impôts directs par mois de salaire = Impôts directs par an / Nombre de mois de salaire

Après cette deuxième vague d’impôts, il vous reste sur votre salaire réel, votre salaire net moins les impôts directs par mois.

Exemples :

Claire paie  900 F (120 €) d’impôts directs par mois.

Pierre paie 2.300 F (350 €) d’impôts directs par mois.

 

Les impôts indirects : TVA, TIPP, etc…

Vous avez payé les impôts prélevés à la source ? Vous avez payé les impôts directs ? Il vous reste encore à payer les impôts indirects.

Ces impôts sont extrêmement bien cachés. Ils sont partout et pourtant on ne les voit jamais. Il s’agit des impôts sur la consommation. Nous les payons à chaque fois que nous faisons un achat.

La liste de ces impôts est longue : TVA, TIPP (taxe sur l’essence), taxe sur les alcool, taxe sur le tabac, droits de mutation (frais de notaire)… je ne saurai les citer tous.

Le principal impôt de ce type est la TVA. Sur la majorité des produits, le taux de la TVA est d’environ 20%. Cela veut dire que sur un article qui vaudrait normalement 100 euros, il faut en plus payer une taxe de 20 euros. L'article revient donc à 120 euros au lieu de 100. L'argent versé à l'Etat en TVA représente donc 16,6% de la dépense ( 20 divisé par 120 ). Autrement dit, à chaque fois que vous achetez pour 1.000 euros de produits soumis à la TVA, vous payez 166 euros d’impôts.

Pour déterminer combien d’impôts indirects vous payez par mois, nous allons être obligé de faire une approximation.

En effet, selon les périodes, vous payez plus ou moins d’impôts indirects selon que vous choississez de dépenser votre argent ou au contraire d’épargner. Enfin, selon les produits ou les services que vous achetez, les taux appliqués sont différents. Si le taux de la TVA est en général d’environ 20%, le taux de la TIPP (taxe sur l’essence ) est lui beaucoup plus élevé, certains produits sont exemptés de taxes, etc…Ce serait donc très difficile de dire exactement, combien d’impôts indirects vous payez.

Une chose certaine en revanche, c’est que tout l’argent que vous gagnez, vous finirez bien par le dépenser un jour. Pour calculer combien vous payez d’impôts indirects en moyenne par mois, nous ferons donc comme si vous dépensiez dans le mois tout ce qui reste de votre salaire après les deux premières vagues d’impôts.

Enfin, nous considèrerons que vous payez 15% d’impôts indirects sur toutes vos dépenses ce qui ne me semble pas excessif. La formule pour déterminer approximativement combien vous payez d’impôts indirects par mois sera donc la suivante :

Impôts indirects = ( Salaire net – Impôts directs par mois ) x 15 / 100

Exemples :

Claire paie  1.200 F (180 €) d’impôts indirects par mois.

Pierre paie 2.400 F (360 €) d’impôts indirects par mois.

 

Vous payez bien 50% d’impôts !

Vous voilà arrivé au bout de vos peines. Vous avez maintenant payé tous vos impôts.

Pour connaître combien d’impôts vous payez au total par mois, il vous suffit d’additionner les trois montants d’impôts que vous avez calculé précédemment.

Pour connaître votre taux d’imposition, il vous suffit de diviser ce total par votre salaire réel et de multiplier le tout par 100.

Taux d’imposition = ( Total des impôts / Salaire réel ) x 100

Vous pouvez constater que vous payez bien environ 50% d’impôts ! L’Etat vous prend bien environ la moitié de votre salaire !

Exemples :

Claire paie 7.900 F (1.200 €) d’impôts chaque mois et a un taux d’imposition de 54% !

Pierre paie 19.200 F (2.900 €) d’impôts chaque mois et a un taux d’imposition de 58% !

 

Comment augmenter le salaire de tous les français de 30% !

L’Etat nous prend donc tous environ la moitié de notre salaire.

Il faut reconnaître qu’en échange, l’Etat nous rend un certain nombre de services. L’Etat s’occupe de notre sécurité (Justice, Police, Armée). Il construit des routes, des voies ferrées, des infrastructures. Il s’occupe de l’éducation de nos enfants. Il nous donne une assurance maladie à nous et à notre famille. Avec un peu de chance, il nous donnera un jour une retraite (mais rien n’est moins sûr). Enfin, il s’occupe de la solidarité, il vient en aide à ceux qui sont dans le besoin, qui traversent une passe difficile.

Tout cela n’est pas rien. Pour nous assurer tous ces services, il faut bien que l’Etat nous en demande les moyens, il faut bien que nous en payions le prix. Donc, pourvu que l’on admette que c’est à l’Etat de s’occuper de tous ces services, c’est alors parfaitement normal que nous payions les impôts correspondants.

Ce qui n’est pas du tout normal en revanche, c’est que nous payons actuellement ces services de l’Etat beaucoup, mais alors beaucoup trop chers. Il serait tout à fait possible selon moi de réduire le coût des services aujourd’hui assurés par l’Etat de manière extrêmement importante, de 30% par exemple, et cela sans en diminuer la qualité bien au contraire.

Si l'on réduisait le coût des services aujourd’hui assurés par l'Etat de 30%, le salaire après impôts de tous les français augmenterait alors d’autant, d'environ 30%. Tous les français auraient alors l’équivalent de 4 mois de salaire supplémentaires pour vivre ! et pour baisser ce coût il faudrait commencer par baisser le train de vie et privilèges de nos hauts fonctionnaires, Député, Ministres, Sénateurs, et de notre président.

Pour savoir exactement quelle somme d'argent vous auriez en plus par mois de salaire si les impôts baissaient de 30%, il vous suffit d'appliquer la formule suivante :

Somme supplémentaire = Total des impôts par mois x 30 / 100

Vous toucheriez donc l'équivalent d'une augmentation de :

Augmentation = ( Somme supplémentaire / Salaire après impôts ) x 100

Exemples :

Claire toucherait une somme supplémentaire de 2.400 F (360 €) par mois soit l’équivalent d’une augmentation de son salaire de 35%.

Pierre toucherait une somme supplémentaire de 5.700 F (870 €) par mois soit l’équivalent d’une augmentation de son salaire de 42%.

 

* * * * * * *

 

Tableau récapitulatif des exemples

Les impôts sont en gras;  les chiffres ont été arrondis pour la lisibilité.

 

Pierre

Claire

Salaire réel

5.000 € / 32.800 F

2.250 € / 14.700 F

Charges patronales

1.400 € / 9.200 F

600 € / 3.900 F

Salaire brut

3.600 € / 23.600 F

1650 € / 11.000 F

Charges salariales

800 € / 5.200 F

300 € / 2.000 F

Salaire net

2.800 € / 18.400 F

1.350 € / 9.000 F

Impôts directs

350 € / 2.300 F

120 € / 800 F

Salaire après impôts directs

2.450 € / 16.100 F

1.230 € / 8.200 F

Impôts indirects

370 € / 2.400 F

180 € / 1.200 F

Salaire après impôts indirects

2.080 € / 13.700 F

1.050 € / 7.000 F

Total des impôts

2.900 € / 19.200 F

1.200 € / 7.900 F

Taux d’imposition

58%

54%

 

* * * * * * *

 

Notes :

1  - Il se peut qu’il y ait sur votre bulletin de paye des prélèvements qui ne soient pas des impôts. Par exemple, vous pouvez cotiser à la mutuelle de votre entreprise, rembourser un prêt consenti par votre entreprise, etc… Ces sommes sont en général minimes mais dans le cas contraire, pour connaître précisément combien d’impôts vous payez, il vous faudra rajouter ces sommes à votre salaire net dans les calculs.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×